Comment utiliser convenablement les agromatérieux : trouver un guide en ligne

Depuis près de deux décennies, la transformation thermomécanique de la matière végétale a permis la fabrication de « matériaux agricoles ». Ils sont fabriqués à partir de ressources renouvelables et constituent une alternative aux matériaux d’origine fossile. De plus, ils sont biodégradables au moins dans des conditions de compostage industriel.

Petites cuillères et béton

Couverts jetables, spatules à café, cuillères à glace, paillage bioplastique, couvercles de contenants alimentaires, ces agromatériaux sont principalement utilisés pour des objets jetables ou temporaires. Ensuite, sous forme de panneaux de fibres ou de particules utilisés dans l’ameublement et dans la construction. Ils sont destinés à remplacer les contreplaqués, panneaux de particules, contreplaqués, etc., tous fabriqués à partir de résines thermodurcissables qui émettent souvent du formaldéhyde, un type de produits cancérigènes pour l’homme. Enfin, ils sont utilisés dans le génie civil comme isolant thermique et acoustique, en vrac ou sous forme de blocs de moyenne densité, de béton agricole, etc. 

Dans la plupart des cas, les matériaux agricoles sont des matériaux composites, des biopolymères comme l’amidon ou les protéines, sont stockés. Ils sont ensuite utilisés comme liants naturels et garantissent la cohésion du matériau final, qui peut également contenir des fibres végétales. Ceux-ci contribuent au renforcement mécanique de la pièce. Des additifs d’origine biologique peuvent ainsi être ajoutés : agents de couplage, plastifiants, odeurs, colorants, etc. si vous désirez trouver des guides d’utilisation des agromatériaux sur internet, n’hésitez pas à visiter le site inform-industries.fr.

Le plastique produit du pétrole aux agromatériaux

Tout a commencé par le développement d’un composite thermoplastique 100% biosourcé à matrice d’amidon, obtenu à partir de la plante entière de maïs. Ces agrocomposites, le Vegemat, trouve le moins d’utilisations : tees de golf, serre-câbles, liens de jardinage, agrafe pour les vignes, os à mâcher pour les chiens. Mais dans le domaine du packaging, notamment alimentaire, la technologie tend à se spécialiser : capsules, barquettes, ustensiles de pique-nique, bacs à glace ou pots de fleurs. Aussi résistant que les plastiques traditionnels, le matériau se décline en de nombreux coloris. Partant de l’exploitation des propriétés plastiques de l’amidon, les recherches se sont poursuivies sur d’autres polymères naturels. Ils sont généralement faits de protéine de tourteaux d’oléagineux comme le lin, tournesol et d’oléagineux et la pectine présente dans la pulpe de betterave. En particulier, avec le tourteau de tournesol, sous-produit de l’industrie agricole, LCA a pu développer un procédé d’extrusion bivis suivi d’injection pour le transformer en pots horticoles aux propriétés fertilisantes.

Les Tarbes Lab

Les procédés de production thermomécaniques de plasturgie sont faite a partir des matériaux 100% naturels 2007, le laboratoire a ouvert un hall de transfert de technologie sur la base Eni de Tarbes. Il est consacré aux recherches fondamentales sur les propriétés des plastiques biopolymères et aux évolutions industrielles de ces nouveaux matériaux 100% naturels. L’équipe met à la disposition des partenaires industriels un savoir-faire et des outils techniques pour la plasturgie comme l’extrusion mono et bivis, injection, thermocompression pour des démonstrations ou des préséries. Par exemple, un panneau 100% fibre de coriandre a été récemment développé. Utilisant des tourteaux de graines comme liants protéiques d’une part, et des fibres de paille comme renforts. D’autre part, ces panneaux renforcent la paille, sous-produit de la culture, et les graines résiduelles de la première transformation (tourteaux issus de l’extraction des huiles végétales). Selon la norme française NF EN 312, ces matériaux peuvent être utilisés en milieu sec comme sous-couche de sols, cloisons intérieures, mobilier, etc. Il n’émet pas de formaldéhyde, ce qui le redonne plus attentionné de  la santé humaine et de l’environnement que le panneau traditionnel. Ils respectent les ordonnances fixant des valeurs guides de polluants dans l’air intérieur des lieux recevant du public.